Monde - Football : le président de la CAF accusé de corruption et de harcèlement sexuel

19 avril 2019

Le mois dernier, Amr Fahmy, qui occupait le poste de secrétaire général au sein de la CAF jusqu’au 12 avril, avait envoyé une lettre accompagnée de documents confidentiels à la FIFA et à plusieurs membres du Comité exécutif de l’organisation footballistique.

Dans son courrier, il dénonçait les pratiques de corruption d’ Ahmad, le président de la CAF. Ce dernier aurait versé des pots-de-vin à plusieurs présidents de fédérations sur le continent et se serait servi des fonds de l’organisation à titre personnel, rapporte Agence Afrique.

Ahmad aurait dépensé plus de 400 000 dollars dans l’achat de voitures en Egypte et à Madagascar. Le document l’accuse également d’avoir favorisé un contrat avec la société Tactical steel pour les équipements sportifs lors du Championnat d’Afrique des nations en 2018.

Le dirigeant de la CAF aurait été également accusé de harcèlement sexuel par 4 femmes, note Reuters. L’agence de presse souligne qu’une plainte a été faite auprès de la Chambre d’Éthique de la FIFA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article