Annie Vaffier, vice-Championne du Monde des Confituriades des 2018

08 mars 2019

Retrouvez les chroniques d'Alain, le globe trotteur en action

Après avoir longtemps travaillé pour des parfumeurs de renom, l’autodidacte Annie Vaffier s’est lancée avec passion dans la fabrication artisanale des confitures maison en novembre 2010.

« Je suis vraiment fascinée par les odeurs »

« Le goût, comme l’odorat, tient une place à part dans ma vie de tous les jours. Je suis vraiment fascinée par les odeurs et le vocabulaire qu’on veut bien leur donner. Les odeurs me procurent énormément de sensations que j’exploite quand je me retrouve dans mon laboratoire. J’ai cette faculté de fermer les yeux et d’interpréter beaucoup de choses, notamment pour la conception de confitures », concède cette Romanèchoise primée dimanche à Saint-Fraigne, en Charente, lors du concours organisé par l’Ordre culinaire international que préside Philippe Gardet.

Le titre de meilleure confiturière de France 2017

Cerise sur le gâteau, Annie Vaffier a décroché le titre suprême, celui de meilleure confiturière de France 2017 pour ses trois réalisations.

Une quarantaine de maîtres artisans confituriers étaient en lice pour ce concours qui avait vu Annie Vaffier terminer dauphine il y a tout juste un an.

Pour cette maître artisan, la confiture est l’aboutissement de ce qui nous entoure, « de ces fruits cultivés ou sauvages que l’on trouve un partout, ici comme ailleurs.

Je me régale quand je me retrouve dans des magasins spécialisés.

C’est un peu là que naissent mes recettes, au nombre de 160 de nos jours.

Je crée, j’invente, je marie les arômes et les couleurs, je m’amuse énormément d’une passion qui me tient à cœur et que je partage lors des salons et autres rendez-vous festifs un peu partout en France ».